Fleece Show – Application and Information

6 étapes pour la préparation de la toison

  1. Première étape….. Pas de panique ! Oui, il s’agit d’une compétition mais cela doit également être agréable. Rappelez-vous que vous faites cela aussi pour votre plaisir. Lorsque l’on débute, cela peut paraître un art mystérieux et complexe, mais plus vous passerez du temps avec vos toisons, plus vous les comprendrez et vous vous direz : « Oh c’est donc çà ? C’est facile ! »
  2. Disposez la toison (le manteau) sur un grand plateau grillagé (ex : sommier en métal) qui permette aux salissures, poussières et coupes courtes de tomber à travers. Pour faciliter cela, tapoter doucement la toison.
  3. Retirez autant de matière végétale que possible, brindilles, foins, ainsi que les crottes, etc. Faites attention à ne pas troubler la structure de la toison et à ne pas l’étirer.
  4. Regardez les bords de la toison, vous recherchez la ligne frontière où la toison douce et ondulée commence à devenir plus rêche et à contenir des poils de garde. Si c’est doux laissez en l’état, si ce n’est pas le cas, retirez (pour éviter de perdre des points) mais pas trop, les points sont attribués aussi en fonction du poids ! C’est un équilibre que vous apprendrez à trouver avec le temps.
  5. Retournez les bords de la toison pour vérifier qu’il ne reste aucune saleté ni de petit morceau de « seconde coupe ».
  6. Repliez les bords de la toison vers le centre puis roulez-là de sorte que la partie « côté peau » soit à l’extérieur pour un huacaya ou à l’intérieur pour un suri et placez-la soigneusement dans un sac plastique transparent, avec la feuille d’inscription qui indique la date de la tonte.

Bonne chance mais, plus important, encore… amusez-vous.

 

6 Steps to fleece preparation

  1. Step one……. Do not panic! Yes this is a competition but it should also be enjoyable. Remember you are doing this for the fun of it. It may seem a ‘black art’ to start with but the more time you spend with your fleeces the more you will understand them and say ‘Oh, is that it? That’s easy!’
  1. Lay out blanket on a large table, preferably made of mesh so that any dirt, dust and short cuts can fall through. Gently ‘bounce’ the fleece to help with this. 
  1. Remove as much vegetable matter as possible, twigs, hay, crotons, small children etc. Be careful not to disturb the fleece character or stretch it. 
  1. Look at the edges of the fleece, you are looking for the ‘skirting line’ where the soft, crimpy fleece starts to get courser or where there starts to be guard hair. If it feels soft-leave it in, if it does not – take it out….. but not too much, points are awarded for weight ! It is a balance you will learn in time. 
  1. Turn the edges of the fleece over to look under for any course bits that may have got missed and any second cuts. 
  1. Fold edges of fleece to the centre and roll so that the ‘cut-side’ is outwards for a Huacaya or cut-side inside for a Suri and carefully place in a clear plastic bag along with entry form showing date of shearing.

      Good luck, but more importantly…….enjoy yourself.

 

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: